Les célibataires se sentent fatigués (es) des rencontres, trop souvent décevantes. 

 

Chaque fois que je dis à mes amis que ‘je lance une nouvelle appli de rencontre’, je fais face à des regards perplexes et confus et à des remarques du genre ‘’mais le marché est saturé…tout le monde est sur Tinder ou Bubble’’. Sauf que lorsque Tinder est sorti, on a tous dit : “tout le monde est sur match.com”.

 

C’est vrai que Tinder, Bumble, et les autres apps ayant repris le concept du swipe et de la géolocalisation, réunissent aujourd’hui des millions d’utilisateurs. Mais toutes les études, tous les focus group – et tous(tes) nos amis (es) célibataires ! –  confirment une expérience décevante, sinon très rude. Les utilisateurs (trices) perdent confiance en eux (elles), sont fatigués (ées), et au bout du compte désillusionnés (ées). Concrètement, ils (elles) évoquent les frustrations suivantes : 

 

  1. Photos de profils avantageuses : on doit faire une décision rapide s’appuyant seulement sur une seule photo de profil souvent avantageuse
  2. Expérience pénible du premier contact par tchat : répétitif, impersonnel, ennuyeux et la plupart des temps n’aboutissent pas à un date
  3. Déception lors de la rencontre réelle après des semaines de discussions sur le tchat et une image fantasmatique de l’autre qui s’éloigne de la réalité.
  4. Ghosting : phénomène récent et gênant sur les applis de rencontre où une personne stoppe subitement toute communication avec une autre.

Création de Stam et le début de la pandémie

 

J’ai créé Stam avec pour mission de résoudre ces problèmes et d’aider les célibataires à trouver l’âme sœur. Nous avons décidé de supprimer le tchat et de mettre la vidéo comme premier échange Pour la petite histoire, nous avons démarré le développement de Stam bien avant l’apparition du Covid, qui a accéléré l’adoption de l’utilisation des applis de rencontres. En octobre 2020, 31% des Français étaient inscrits sur les applis de rencontres contre 26% en octobre 2018. Sur Bumble, en 2020, il y a eu une augmentation de 70% des appels vidéo par rapport à l’année précédente.

 

A l’heure où débute le déconfinement, nous pensons que la vidéo reste cruciale à la préparation des rendez-vous physiques pour éviter la déception et la perte de temps.

 

Pourquoi une nouvelle App ?

 

Dans ce bouleversement des codes, Stam propose une application innovante avec une promesse simple : aller à un rendez-vous réel avec la quasi-certitude que l’autre te plaira

Sur Stam, nous changeons le paradigme de la rencontre en remplaçant le Tchat par le Pré-Date : appel vidéo de 8 min conçu pour faire connaissance et valider si nous souhaitons poursuivre ou non avec la personne.Pendant l’appel, on peut ajouter du temps et lancer un Stam : interview légère et décalée, à tour de rôle, pour briser la glace ! A la fin de l’appel, nous demandons aux deux personnes si elles souhaitent de continuer d’échanger, si les deux personnes disent oui, le tchat et les appels illimités sont débloqués.

 

Stam, comment ça marche ?

 

Pour son lancement en juin 2021, une rencontre sur Stam doit être organisée par un tiers :

Matchmaker : Tu as identifié 2 personnes qui iraient bien ensemble ? Tu peux créer un Pré-Match et leur communiquer à chacun un code grâce auquel ils se découvriront sur Stam et auront 15 jours pour planifier leur Pré-Date !

 

Stam Party : Tu souhaites rencontrer plusieurs personnes qui ont un intérêt commun, tu peux organiser ton événement personnalisé sur Stam, définir des questions pour les participants ainsi que des règles de matching. Tes invités accéderont à une page customisée et pourront faire des Pré-Date entre eux pendant la durée de ta Party !

 

Pour conclure, je crois profondément en l’opportunité de bouleverser le marché du dating et de créer des applis de rencontres qui répondront aux attentes des célibataires lassés (es) et déçus (es) des apps existantes.